Examen de compétence en communication écrite (ECCE-353)

Utilisation

L’Examen de compétence en communication écrite a pour but d’évaluer de façon efficiente l’aptitude d’une personne à communiquer par écrit et de faciliter la tâche des gestionnaires lors de la prise de décisions de sélection. Il peut servir à évaluer des employés exerçant des fonctions d’agent, des gestionnaires ou des leaders occupant des postes où il faut rédiger avec clarté et concision des lettres, des notes de service, des rapports ou d’autres documents. Cet examen peut également être administré au moyen de la plateforme Fonctionnalité de tests en ligne (FTEL) de la Commission de la fonction publique.

Description

L’Examen de compétence en communication écrite comporte un certain nombre de courts passages; chacun contient une dizaine de phrases ou de segments de phrases. Des fautes ont été insérées dans certains des passages et il se peut que l’ordre des phrases ou des paragraphes y ait été modifié. Chaque passage est suivi de quelques questions à choix multiple. Les questions inviteront, par exemple, les candidats à :

  • Indiquer les fautes de grammaire
  • Déterminer le mot le plus approprié à insérer dans l’espace en blanc
  • Choisir le titre qui convient le mieux pour un passage
  • Mettre les phrases dans le bon ordre
  • Choisir l’énoncé qui résume le mieux un passage

L’examen comporte 50 questions au total.

Les candidats seront évalués en fonction des aspects suivants en rédaction :

  • La grammaire, la ponctuation, ainsi que la richesse et la précision du vocabulaire
  • L’emploi d’un niveau de langue approprié
  • La concision et la pertinence
  • La compréhension du texte (idées principales par rapport aux détails secondaires)
  • L’ordre des phrases et des paragraphes

Le temps alloué pour l’Examen de compétence en communication écrite est de 1 h 40 ou approximativement 2 h incluant le temps requis pour les mesures administratives. Les gestionnaires établiront la note de passage pour un processus de nomination donné, en tenant compte du niveau de compétence nécessaire en rédaction.

Langue d’évaluation

L’Examen de compétence en communication écrite est un test de compétence linguistique. Ainsi, la langue dans laquelle un candidat est évalué dans le cadre d’un test de langue devrait correspondre aux exigences linguistiques du poste. Le tableau suivant illustre ce principe :

Exigences linguistiques du poste Langue d’évaluation
Anglais essentiel Anglais
Français essentiel Français
Bilingue Première langue officielle du candidat

Nota : Pour les postes bilingues, la compétence du candidat dans sa seconde langue officielle est évaluée au moyen des tests d’Évaluation de langue seconde.

Notation

En général, le Centre de psychologie du personnel de la Commission de la fonction publique (CFP) attribue les notes d’examen dans un délai de 48 heures après leur réception. La CFP transmet les résultats aux bureaux de ressources humaines qui, à leur tour, informent les candidats de leurs notes.

Cet examen est réservé à la dotation. Il ne s’agit pas d’un instrument de diagnostic servant au perfectionnement professionnel. En conséquence, les renseignements disponibles sur votre rendement se limitent à la cote globale obtenue pour l’aptitude à communiquer par écrit. Aucune rétroaction plus détaillée ne peut être communiquée.

Période d’attente pour la reprise de l’examen

Il y a une période d’attente de 180 jours avant de pouvoir reprendre cet examen. Vous ne pouvez pas le repasser avant que ne se soit écoulée cette période d’attente. Si vous le subissez à nouveau avant la fin de cette période d’attente, vos résultats ne seront pas valides et une nouvelle période d’attente vous sera imposée à compter de la date d’examen la plus récente.

Renseignements supplémentaires destinés aux candidats au sujet de l’examen

Renseignements destinés au conseiller en ressources humaines

L’utilisation de cet outil comporte des coûts. Consultez la liste des tarifs.